1

Episode 4. Mes rebonds: de la Théorie à la Pratique….

Soucieuse d’intégrer mes nouvelles découvertes dans mon quotidien de manager, je continuais à explorer les sujets liés au management, aux théories organisationnelles, à la culture des organisations… afin d’acquérir les connaissances et outils qui répondent aux enjeux actuels. 

Ce n’était pas suffisant, il manquait l’humain, ce à quoi j’avais touché de si près pendant ma vie hôtelière (épisode 1) et puis j’avais soif de mettre à profit mes compétences et mes nouvelles aspirations.

J’ai eu la chance de pouvoir échanger, confronter, partager mes pensées avec mon entourage, comme avec @PetiaVelitchkova mon amie, mentor et coach, ainsi que @NicolasBermond, mon druide 2.0. Savoir s’entourer est une force. 

Petia me fit part d’un mouvement inspirant à Paris, susceptible de m’intéresser, je suivis ses conseils et sautais dans un train. A ma plus grande surprise, tout ce que mes synapses avaient pu envisager comme scénarii s’incarnait à travers ce nouveau mouvement, la communauté des Corporate Hackers. Ce moment a été déterminant, une vraie rencontre. J’étais bluffée mais surtout soulagée. Je n’étais pas seule à penser de cette façon. J’avais trouvée des personnes qui parlaient la même langue que moi!

J’étais bel et bien un Pirate Bienveillant comme disent nos amis Canadien. 

De fil en aiguille, j’ai appris, je me suis formée, j’ai douté, je me suis remise en question encore et encore, j’ai avancé, j’ai stagné.. mais toujours avec la même certitude que travailler est un plaisir et devrait l’être pour tous. Que la révolution silencieuse est en marche, que les turbulences de notre société sont des opportunités pour évoluer. 

Et puis j’ai rencontré Imfusio, une tribu d’optimistes qui m’a ouvert ses portes. Au fil de nos rencontres, nous partagions notre conviction commune que le « travail » n’est pas synonyme de pénibilité, que l’intelligence collective devrait être au coeur de nos organisations, que les émotions ont leur place en entreprise, qu’être plein et entier au travail comme à la maison, c’est possible ! Bref, avoir le droit d’être soi.

Puis Episode 5. Pourquoi je suis à la fois l’artisan et l’architecte de mon métier…

Mes Réseaux Sociaux