2

Episode 2. Comment le digital m’a permis d’avoir une vision organique et non systémique du monde du travail…

Mon activité ma fait trop longtemps laisser le digital de côté, ou plutôt le digital avait pris, en si peu de temps, une énorme ampleur: il révolutionnait le monde. 

Ce qui me surprenait dans la puissance du phénomène c’est cette capacité que le digital a de nous fédérer, tout en nous permettant d’être si efficaces en des temps courts, si innovants et si percutants. Attachée à mes origines Californiennes je suis allée puiser des lectures dans le berceau du digital. Je m’inspirais des solutions nouvelles pour mieux appréhender les méthodologies de conception de projet. Ma première rencontre fut avec Jake Knapp, son ouvrage Sprint: Résoudre les problèmes et trouver de nouvelles idées en cinq jours. Je nourrissais mes lectures en allant à des conférences, autant sur le digital, que l’entrepreneuriat ou le durable. J’écoutais des TEDx, découvrais la Positive Economy, buvant les paroles d’Emmanuelle Duez, dévorais les essais du Philosophe Michel Serres avec Petit Poucette, comprenais les principes de la blue economy!! 

Ce que j’aime avec le digital c’est sa façon de prendre le problème comme un TOUT. Ne pas séquencer sans cause à effet, l’expérimentation devient apprenante, on prototype.. L’erreur devient une piste d’apprentissage. Puis avoir à portée de main tant d’information, de connaissances ,c’est juste enivrant!

“La technologie ne crée pas le lien social, mais la technologie peut donner les conditions ou en se la réappropriant , on crée le lien social.” 

Joël De Rosnay

Heureuse d’avoir les synapses en ébullition, j’avais des questions plein la tête. Il y avait quelques chose de grand à faire, mais j’étais encore un peu démunie… J’entrepris de faire un « coaching de dirigeant » couplé à un profil de personnalité. Pour tout vous avouer je trouvais ça un peu ridicule et prétentieux, car je n’étais clairement pas Steve Jobs. 

Dans L’Episode 3. Nos peurs, nos alliées

Mes Réseaux Sociaux

2 réflexions sur “Episode 2. Comment le digital m’a permis d’avoir une vision organique et non systémique du monde du travail…”

  1. Hello Jess!
    Quel plaisir de te lire sur ta page et de voir ton évolution, surtout ton épanouissement aujourd’hui ! Ça donne des idées et plein d’espoir de progresser et de creuser un peu plus les choses qui nous aspirent …
    Je t’embrasse bien fort et te souhaite bonne continuation.
    Lise

    1. Jessica Venediger

      Lise! Jolie surprise de te lire aussi. Merci de me suivre. Je serais très heureuse de reprendre contact avec toi. Contactons nous via linkedIn ou mail. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *